Le confinement et le télétravail nous ont permis de passer pas mal de temps at home et plus particulièrement dans la cuisine qui, après le salon, est vite devenue notre nouveau QG providentiel. On y est allé(e) pour un oui ou pour un non : pour grignoter un petit carré de chocolat et pallier à l’ennui; pour s’isoler un moment « loin des autres » quand on sentait qu’ils allaient nous faire craquer; mais surtout pour « Cuisiner » seul(e) ou en famille et expérimenter le fameux « c’est moi qui l’ait fait! » de Valérie Lemercier.

Se dire qu’on allait pouvoir enfin essayer les recettes de ce fameux livre de cuisine jamais ouvert (ou vaguement feuilleté) qui trône sur l’étagère au-dessus des épices… En mode 2.0, se demander si c’était vraiment une bonne idée d’avoir tenté de réaliser le menu de Cyril Lignac en direct sur M6 en moins d’1 heure, avec l’ordi couvert de farine posé sur le plan de travail entre les casseroles et les spatules, le front ruisselant à grosses gouttes au-dessus des quatre plaques allumées à cuire les saucisses d’un côté, chauffer l’eau des pommes de terre de l’autre et faire fondre le chocolat au bain-marie pour le dessert en vérifiant bien toutes les minutes que ça n’accroche pas dans le fond… Vu la tête des guest qui participent aussi à l’émission, on n’est pas les seuls à s’interroger !

Trêve de plaisanterie comme de confinement, le résultat est là : on a pris des kilos en trop !

…et en même temps la pub du régime « comme j’aime » qui passe en boucle à la télé, en nous rassurant sur le mode de cuisson des barquettes à plus de 100° pour éliminer tout virus. Miam!…

Pas de panique! On va vous aider ici à retrouver rapidement votre poids de forme grâce à quelques conseils naturels et un programme simple d’hygiène alimentaire à suivre sans difficulté.

Première étape : Détoxifier

Après avoir englouti(e) un trop plein de calories enrobés de graisses et de sucres, il est temps d’éliminer tout ça. C’est la phase indispensable de la « Détox ». Au fait, c’est quoi une détox? C’est un mécanisme naturel qui vise à purger le corps de ce qui l’encrasse et l’alourdit, principalement les graisses, les sucres, les toxines. Pour ce faire, 1/ on met son organisme au repos digestif et 2/ on l’aide à éliminer les toxines par tous les émonctoires. en clair, on va booster l’évacuation. La détox se fait sur un temps relativement court, de quelques jours à 1 semaine pour débarrasser l’organisme du surplus de toxines stockées et faciliter leur évacuation. 3 à 5 jours est idéal.

Attention ! Une détox n’est PAS un jeûne, il ne s’agit pas d’arrêter de manger, mais de manger différemment et plus léger que d’habitude.

  • Au lever, boire un petit jus de citron dans un verre d’eau tiède pour réveiller le foie en douceur.
  • Au petit-déjeuner, manger 2 tranches de pain complet accompagnés d’un thé vert (nature ou aromatisé menthe)
  • Aux principaux repas, consommez essentiellement des jus de légumes verts ou des soupes froides de type gaspacho de légumes verts. On sort le blinder et on devient créatif(ve) ! On mange liquide et vert ! On privilégie aussi les bouillons de type Miso, excellents pour purifier et reminéraliser l’organisme. Vous pouvez introduire une petite portion de protéines non grasses, de type blancs de poulet non assaisonnés (juste épices ou fines herbes), du poisson cuit à la vapeur. Si vous avez encore faim, optez pour des encas et/ou desserts de type compotes de pommes
  • Le soir au coucher, vous pouvez prendre 3 pruneaux accompagnés de votre tisane détox pour faciliter le transit et l’élimination des toxines.
  • Tout au long de la journée, boire du thé vert et des tisanes « détox » .
  • Surtout boire beaucoup d’eau (au moins 1,5 litre à 2 l. par jour), régulièrement. C’est le principal secret d’une détox réussie !

On écarte durant cette phase le pain blanc, les féculents (pommes de terre), les pâtes, les sauces, les sucres, les laitages (yaourts, fromages…), la viande rouge et bien sûr l’alcool, la charcuterie, gâteaux, viennoiseries, pâtisseries…

On peut enfin choisir de soutenir la détox par des compléments alimentaires spécifiques à cette phase. Par exemple le jus d’artichaut (excellent pour le foie), le jus de radis noir, le jus de bouleau... seront des alliés de choix pour stimuler le foie et son travail de nettoyage de l’organisme. On prendra aussi des tisanes à base de queue de cerises pour permettre une meilleure élimination rénale. On aidera les intestins à se nettoyer avec du psyllium blond ou encore avec des tisanes pour stimuler le transit. Si on a un spa à côté de chez soi, on n’hésitera pas à aller transpirer dans un sauna ou un hammam.

 

Deuxième étape : Perdre du poids et faire le plein de vitamines!

C’est la phase du « régime ». En réalité, ce n’est pas le meilleur mot pour qualifier cette phase qui revient plutôt à mettre en place une meilleure hygiène alimentaire pour retrouver son poids de forme durablement et tout en douceur.

La principale clé de cette phase est de privilégier dans son alimentation les fruits et les légumes. C’est l’été, on va faire le plein de melons, de pastèques, de salades, de radis, d’épinards en feuilles, de carottes, de kiwis, de tomates, de pêches, de raisins, de mangues… on se régale naturellement de tout ce que la nature regorge, et on achète bio, c’est encore mieux !

  • Au lever, boire un petit jus de citron dans un verre d’eau tiède pour réveiller le foie en douceur.
  • Au petit-déjeuner, manger 1 apport de céréale sans sucre (100 grammes environ ou 1 tranche de pain complet…) + 1 fruit (banane écrasée, kiwi, fraises…) + 1 petite portion de protéine OU 1 laitage (fromage frais) + 1 petite poignée de fruits secs (amandes, noix, graines de lin, chia…), le tout accompagné d’une boisson chaude (thé, tisane ou café sans sucre).

On évite le jus d’orange au petit-déjeuner qu’on privilégiera plutôt seul dans la matinée pour une meilleure digestion.

  • Aux 2 principaux repas :
    1/ ENTRÉE:
    alternez entre 1 bol de soupe de légumes et 1 crudité (salade, concombre, avocat, poireaux, asperges…);
    2/ PLAT:
    1 protéine non grasse (poulet, dinde, oeufs, poisson blanc, truite, saumon, sardines, crevettes…) + légumes cuit sans matière grasse -vapeur, à l’eau, au four ou au wok– au choix: tous les choux, haricots, patates douces, champignons, poivrons, poireaux, courgettes, aubergines, potiron, céleri, salsifis… + ajouter si grande faim –ou alterner1 céréale (type quinoa, polenta, boulghour, riz…)
    3/ DESSERT:
    choisir 1 fruit (pommes, poires, raisins, noix, amandes, noisettes).
  • En collation, au choix 1 fruit ou 1 verre de boisson bio à l’amande ou des dattes ou une poignée de fruits secs ou 1 tranche de pain complet, + 1 boisson chaude (thé, tisane) ou froide (jus fruit frais)

On mise aussi sur les condiments comme le citron, les herbes et les épices pour assaisonner nos plats de mille saveurs variées et délicieuses! Ail, échalotes, oignons, coriandre, curcuma, curry, lait de coco, gingembre, fenugrec, poivre, piment, romarin, thym, herbes de Provence … Place au marché de la couleur et des senteurs pour colorer nos assiettes !

 

CONSEILS :

Durant cette phase, on fait particulièrement attention à :

  1. Bien dormir, un bon sommeil étant essentiel pour bien récupérer et pour mieux éliminer. La valériane, la passiflore, la rhodiola ou l’aubépine, le tilleul, la fleur d’oranger… en tisane ou en complément alimentaire vous aideront à mieux entrer dans le sommeil. On n’oublie pas aussi de fermer les écrans 30 minutes avant de passer au lit, on se détend, on lit, on pratique une médiation, on écoute un morceau de musique douce, on écoute une relaxation sur Youtube …. et on laisse le marchand de sable passer chez nous! Si malgré cela, on est encore un peu perturbé côté nuit, pourquoi ne pas essayer la mélatonine en spray ou en comprimé (pharmacie)? Idéal pour les jet-lag et autres insomnies (cycle hormonal pour les femmes, contrariétés temporaires…)

     

  2. Se relaxer. Saviez-vos que le stress fait grossir? En réalité, le stress est bien souvent responsable des grignotages, des petits (et gros!) écarts sucrés et perturber l’élimination naturelle des toxines par l’organisme. Il est donc essentiel de bien se relaxer lorsque l’on entreprend de mincir pour mettre toutes les chances de son côté! Pratiquez régulièrement des respirations complètes pour lâcher les tensions. Initiez-vous aussi à la cohérence cardiaque, excellent régulateur émotionnel. Et pourquoi pas se mettre à la sophrologie? On en profite pour aussi aller mieux dans sa tête!

     

  3. Manger dans le calme est important pour mincir et pour rester relax! 🙂 Apprendre aussi à manger en pleine conscience pour mieux savourer les aliments dans la bouche : la texture, le goût, la température… Plus on mange en conscience, plus on s’apaise et on mastique, ce qui favorise une meilleure qualité de digestion (pré-digérée dès la bouche par le processus de mastication et la salive) et qui permet aussi de parvenir plus vite à un état de satiété => On mange moins quand on prend le temps de manger. Le stress a tendance à nous faire engloutir sans l’apprécier la nourriture qui bien souvent n’a pas été suffisamment mâchée et finalement peu goutée. Sans compter l’aérophagie, les ballonnements et le ventre qui gonfle… pas top pour la silhouette! Alors mastiquez, c’est du tout bon !

     

  4. On pense positif et on reste motivé! Pratiquer une pensée positive pour s’encourager fait partie des techniques utiles pour traverser sans peine les petits moments de découragement ou de « craquage ». Penser positif est un exercice sain que vous pouvez pratiquer à tout moment, durant une respiration consciente par exemple. Pour vous aider au début, vous pouvez piocher des affirmations positives ou des séances d’hypnose de motivation sur Youtube et les réseaux sociaux.

 

Troisième étape : Stabiliser son poids

Une fois les efforts récompensés et les kilos envolés, la phase la plus longue consiste à inscrire son nouveau poids dans la durée. Il ne s’agit pas d’un retour en arrière ou de faire « tout comme avant » en reprenant ses mauvaises habitudes alimentaires. Il ne s’agit pas non plus de rester indéfiniment au régime. Il est question d’adopter durablement un bon équilibre alimentaire pour stabiliser son poids et rester en forme au quotidien.

Pour stabiliser son poids et en faire son futur poids de croisière, il s’agit de réintroduire progressivement quelques aliments « tabous » dans l’alimentation, avec mesure et dans des proportions raisonnables.

Par exemple, on peut réintroduire quelques portions de beurre, de chocolat, ou de pâtes. Mais avec modération, en se limitant à des quantités limitées et en fractionnant les apports d’aliments riches en 1 à 3 prises par semaine. Il s’agit de conserver un mode alimentaire plus sain, tant pour garder sa silhouette que pour rester en forme.

N’oublions pas que les aliments qui font le plus grossir sont aussi ceux qui ont le moins d’intérêt nutritionnel pour l’organisme (voire le polluent).

Dans la phase de stabilisation, on s’autorise à se faire de petits plaisirs mais tout en frugalité et en modération. Cela permet au corps de réintégrer certains messages alimentaires sans regrossir pour autant si le mode de vie pratiqué est équilibré.

Bien sûr, on continue l’activité sportive de manière régulière et on continue à privilégier les aliments naturels pour ses repas.

Astuce : pourquoi pas s’aider avec une appli pour smartphone de coaching minceur? Toujours intéressant d’être « timé(e) » par un outil qui nous accompagne dans une nouvelle hygiène de vie.

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.dietcoacher.sos&hl=fr

Mieux qu’un régime, il s’agit de se prendre en charge et de mettre en place une nouvelle hygiène de vie plus naturelle, plus harmonieuse, meilleure pour notre bien-être et pour notre santé.

On sort, on bouge, on boit régulièrement de l’eau, on fait des choses qui nous plaisent, on prend soin de soi et en plus on maigrit.

Alors, hop hop hop, on s’y met et on démarre maintenant !